Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog Gaming de Starsystemf

Le blog Gaming de Starsystemf

Le plaisir de jouer avant tout!

TEST de MORDHEIM CITY OF THE DAMNED (sur PC): pour les hardcore gameurs...

TEST de MORDHEIM CITY OF THE DAMNED (sur PC): pour les hardcore gameurs...

Une nouvelle licence de chez Warhammer est sortie fin d'année dernière sur PC. Cette fois-ci, c'est le jeu de plateau MORDHEIM qui a été adapté en jeu vidéo avec le jeu MORDHEIM: CITY OF THE DAMNED.

J'avoue n'avoir pas connu le jeu de plateau contrairement par exemple à BLOOD BOWL mais l'ambiance du jeu vidéo est plutôt attirante si on aime bien les ambiances sombres...

 

La guerre des bandes de mercenaires

MORDHEIM est une cité ravagée après la chute d'une comête dévastatrice. Tout n'a pas été rasé et dans cette ville qui tient encore debout sans trop savoir comment, on trouve des fragments de Wyrdstone, des pierres magiques d'une valeur inestimable que les pires mercenaires et bandits essayent de se procurer en se livrant des guerres sans merci...

Ah oui c'est chaud quand même!

Le jeu vous donne droit à gérer une des quatre factions disponibles: les Mercenaires de l’empire, les fanatiques Soeurs de Sigmar, le Culte des Possédés et les Skavens.

Votre vie dans le jeu est rythmée de sorties dans la ville détruite pour espérer trouver votre bonheur: richesse et pierres magiques. Mais forcément, ce n'est pas simple que ça car vous allez rencontrer des ennemis qui ne vont pas se laisser et qui vont tenter de récupérer le magot avant vous et surtout vous anéantir... Des quêtes annexes dans chaque mission vous seront proposés dans le mode campagne du jeu mais déjà le scénario de base est bien chargé et surtout difficile...

Votre escouade, vous la composez de mercenaires avec des capacités bien distinctes (un maximum de 10 personnages dans votre équipe), et vous allez devoir en prendre soin car la moindre erreur sur le terrain, le moindre revers, la moindre blessure a un impact sur le groupe, le moral et leurs actions. Vous avez donc un côté gestion qui est énorme en investissement monétaire in game et en temps car vous pourrez personnaliser beaucoup de choses et vous devrez investir après chaque mission pour requinquer votre équipe. C'est génial mais on est rapidement perdu par tout ce qu'on peut faire... Il faudra passer beaucoup de temps avant de comprendre tout ce qu'on peut faire mais si vous arrivez à tout gérer c'est impressionnant toutes les possibilités de personnalisations et d'escouades qu'on a!

En plus du côté complexe de la gestion de votre bande de mercenaires, le titre souffre d'une difficulté extrême et ce, dès le début du jeu. Sur le terrain, on est sur du tactique et en tour par tour: vous vous déplacez selon les capacités de vos personnages et aller attaquer selon vos points d'attaque et c'est chacun son tour lors des combats... J'avoue que pour moi le jeu me semble très complexe. Il y a une partie d'adaptation du jeu de plateau (lancés de dés entre autres) qui plaira surtout aux fans du jeu d'origine.

Un jeu à l'ambiance si noire mais belle à la fois...

Certes le jeu est dur et il n'est pas aisé d'entrer dans ce titre dès le début mais par contre, les développeurs ont réalisé un très beau jeu avec des décors assez détaillés, des personnages variés et énormément personnalisables. Les ambiances de décors délabrés font peur à voir et les animations des personnages et des combats sont vraiment très chouettes et détaillés.

L'ambiance sonore n'est pas en reste avec des doublages en anglais (sous-titrés français) de qualité et de superbes musiques!

L'interface est entièrement en français.

La durée de vie a l'air bonne avec pas mal de missions proposées, des missions escarmouches pour refaire des missions et s'enrichir un peu et vous pourrez participer à des parties en réseau avec d'autres bandits qui pourront affronter vos bandits.

Avec une difficulté moins accrue et une gestion moins complexe...

MORDHEIM: CITY OF THE DAMNED est un bon jeu tactique. Il est plaisant à regarder avec une direction artistique très réussie, les parties sont prenantes et on s'attend toujours au pire car la difficulté est très (trop) importante dès le début. Ajouter à cela, une gestion super complète qui, tellement qu'elle est complète rend la gestion pas évidente à approcher. Mais passer cette première approche difficile, le jeu est vraiment très chouette avec son ambiance originale, ses personnages-mercenaires qui ont de "sacrés gueules" et ses combats en tour par tour stressants et captivants.

A réserver aux fans du jeu de plateau d'origine et ceux qui aiment la difficulté accrue dès le début du jeu.

 

 

DEVELOPPEURS/EDITEURS/DISTRIBUTEURS:

ROGUE FACTOR / FOCUS HOME INTERACTIVE

Testée en version dématérialisée, existe en version boite.

CLASSIFICATION : 16+

Captures d'écran maison
Captures d'écran maison

Captures d'écran maison

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article