Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog Gaming de Starsystemf

Le blog Gaming de Starsystemf

Le plaisir de jouer avant tout!

TEST d' ECHO (sur PC) : Un début difficile puis ça se lâche!

TEST d' ECHO (sur PC) : Un début difficile puis ça se lâche!

J'ai eu envie de tester ce jeu car j'ai eu des échos intéressants sur la toile... Oui je sais, elle était facile celle-là mais n'empêche que j'ai réellement eu envie de découvrir ce titre car l'atmosphère avait l'air originale et changeait de ce qu'on pouvait voir ces derniers temps.

Je vous parle aujourd'hui d'ECHO, un titre développé par ULTRA ULTRA et sorti sur PC (version testée ici) et PS4 fin Septembre.

Alors qu'est-ce qui nous attends dans ce jeu si mystérieux?...

 

 

Une histoire qui va vous surprendre

On incarne En, une aventurière de l'espace qui est restée dans un long somment pendant plus de cent ans et qui se réveille alors qu'elle approche de la destination programmée: une planète peu accueillante et enneigée où se cache un immense palais un palais avec une architecture style Versailles qui a l'air désertée.... Lors de ces débuts dans ce palais, on apprend qu'En est en quête de ressusciter son amour dont l'esprit est enfermé dans un cube qu'elle garde précieusement dans le dos. Elle va vite se rendre compte qu'elle n'est pas seule car elle va vite rentrer en contact avec des ennemis inattendus: des clones d'elle-même!

Pour vous accompagner dans votre exploration de château, vous avez la chance (ou pas vu certaines réflexions...) d'avoir la voix d'une intelligence artificielle appelée London qui vous accompagne et vous guide. Vos conversations avec elle vont être très suprenantes car on a droit à des révélations sur le passé trouble de En et surtout on se rend compte que le palais est peut être fait pour vous nuire... Très intriguant n'est-ce pas?

Un début bien difficile à digérer...

Quand vous débutez l'aventure, on a droit à une très longue phase d'exploration lente et peu orientée pour vous faire découvrir ce monde sur lequel vous venez d'arriver. Votre intelligence échange beaucoup avec vous et peu de choses se passent... Alors des révélations sont faites dans les conversations avec le personnage principal et l'IA mais peu des choses passionnantes niveau action. On a en plus une mise en scène qui fait que ça coupe le rythme du jeu puisque vous avez de manière assez régulière des fonds noirs qui s'affichent car on a des sortes de coupures comme si un serveur informatique reboutait souvent et vous ne pouvez rien faire pendant ce petit lapse de temps... Assez déstabilisant je trouve mais là où ça commence à être intéressant, c'est à l'arrivée de vos fameux clones qu'il faut éviter car vous êtes vite vulnérables et grâce une progression régulièrement vous allez pouvoir vous défendre voire attaquer grâce à de l'infiltration et grâce à une arme. J'avoue que j'ai failli laisser tomber assez rapidement car la mise en scène et le peu d'action était guère emballants mais là où ECHO réussit son coup, c'est grâce à sa narration bien pensée et aux révélations progressives faites sur le personnage d'En qui fait qu'on a envie d'en savoir plus et de savoir quels sont les secrets de son passé et de celui de son mari dont l'esprit est enfermé dans ce cube qu'elle porte sur soi...

On en prend plein les yeux malgré la répétition des décors

Heureusement que le scénario est très accrocheur car la direction artistique même si elle est sublime et on a droit à de magnifiques décors que l'on traverse, elle a tendance à avoir un côté répétitif. Car les décors se ressemblent beaucoup et on a l'impression de tourner en rond... Ce qui est bien dommage car le jeu est super beau avec ces couloirs façon Louis XVI, ses éclairages réussis et ses mobiliers qui pourraient nous faire croire qu'on est dans le château de Versailles même si les portes façon science-fiction nous font vite comprendre qu'on n'est pas dans un château comme les autres.

L'animation est impeccable et les effets de lumière très réussis surtout qu'on joue aussi avec l'obscurité pour vous donner des sueurs froides face à vos clones. Si j'avais une chose à reprocher visuellement, ce sont les mouvements du personnage principal un peu raides je trouve.

La jouabilité est très bonne car le personnage répond parfaitement aux commandes. Le personnage a un système de radar en forme de sphère qui l'entoure qui donne des informations précises sur les dangers environnants grâce à un système de couleurs bien pensés. Le jeu se joue à la troisième personne.

L'ambiance sonore est calibré pour rendre l'atmosphère pesante et intrigante et les musiques renforcent cela également. Les doublages françaises sont de très bonnes qualités.

 

 

Il faut insister mais quel revirement de situation!

Si vous me lisez depuis longtemps, vous connaissez mon discours sur les jeux qui ont du mal à démarrer qui dit que si je n'accroche pas dès le début, le jeu ne va pas plus m'intéresser des heures après. Et bien ECHO a failli me faire cet effet car les débuts sont très lents voire ennuyeux car il ne se passe pas grand chose. Mais la narration et les discussions avec l'intelligence artificielle donnent des renseignements de plus en plus précieux et intrigants pour donner envie de manière crescendo de continuer l'aventure pour voir ce qui nous attend et le jeu réussit à nous tenir en haleine avec son gameplay mêlant exploration, infiltration et tirs.

ECHO est un très chouette jeu pour découvrir une ambiance visuelle et sonore originale qui change de ce qui se fait ces derniers temps dans les jeux.

Si vous aimez la SF et les jeux d'infiltration, lancez-vous dans cette aventure car ça en vaut la peine même s'il faut s'accrocher pour arriver aux parties plus intéressantes du jeu.

 

DEVELOPPEURS/EDITEURS/DISTRIBUTEURS:

ULTRA ULTRA / STEAM

Testé en version dématérialisée sur PC à partir d'une version fournie par l'éditeur. Existe également sur PS4.

CLASSIFICATION : N.C.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article