Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog Gaming de Starsystemf

Le blog Gaming de Starsystemf

Le plaisir de jouer avant tout!

[REVUE CINEMA BLU-RAY] BABY DRIVER

[REVUE CINEMA BLU-RAY] BABY DRIVER

Comme je vous le disais dans ma chronique, j'enchaine les films avec Mister Jamie FOXX car après SLEEPLESS chroniqué récemment, voici mon avis sur BABY DRIVER sorti le 29 Novembre en Blu Ray et DVD chez SONY PICTURES HOME ENTERTAINMENT.

 

Synopsis de l'éditeur:

"Chauffeur pour des braqueurs de banque, Baby a un truc pour être le meilleur dans sa partie : il roule au rythme de sa propre playlist. Lorsqu’il rencontre la fille de ses rêves, Baby cherche à mettre fin à ses activités criminelles pour revenir dans le droit chemin. Mais il est forcé de travailler pour un grand patron du crime et le braquage tourne mal… Désormais, sa liberté, son avenir avec la fille qu’il aime et sa vie sont en jeu. "

     

    Un film rythmé par la musique façon TARANTINO

    La première fois que j'ai entendu parler de ce film, c'était au moment de sa sortie en salles. Et c'est la vision du réalisateur Edgard WRIGHT qui m'a plu car il a voulu construire son film autour des musiques qu'il a choisi pour rythmer les scènes y compris celle des courses poursuites nerveuses du film. Et autant le dire de suite, le résultat est très bon! Le montage et les actions sont calés sur le rythme des morceaux de la cool playlist sélectionnés pour ce film. Forcément, cela donne un rythme effréné. On suit les aventures de BABY (Ansel ELGORT), un pilote hors qui se retrouve embrigadé dans de sales affaires de braquages malgré son envie de tout arrêter... Surtout qu'il rencontre un très jolie fille (Lily JAMES) avec qui il a envie de partir et réaliser un road trip avec elle, une voiture et la musique... Il se retrouve coincé à continuer à réaliser des courses pour un malfrat (incarné par Kevin SPACEY) qui n'a pas envie de lâcher vues les qualités de pilotage exceptionnelles de ce tout jeune chauffeur. C'EST complètement barré avec des personnages limites loufouques et j'ai pris beaucoup de plaisir à regarder ce film mais surtout à l'écouter car la bande originale est très bonne et parfaitement choisie. Le réalisateur a considéré la musique comme un autre personnage et ça fonctionne très bien. Cela rappelle le travail de Quentin TARANTINO sur les bandes originales de ses films.

    Le blu ray est comme le film gonflé à bloc avec une qualité impeccable du master qui affiche des couleurs éclatantes même de nuit, une piste sonore bien musclée (film vu en VF) avec un son multicanal qui s'emballe (y compris le caisson de basse) lors des scènes de gun fights, de courses poursuites et les musiques. Les bonus sont très complets! Un peu de promotionnel mais il y a beaucoup d'anecdotes et d'informations sur la production. On se rend compte que le réalisateur avait le projet en tête depuis plus de vingt ans! Très interessant la partie des scènes en version préparatoire pour voir comment sont préparées les scènes du film.

    Bonus du blu ray:

    • 2 commentaires audio du film (d'Edgar Wright le réalisateur et le deuxième d'Edgar Wright + du directeur de la photographie Bill Pope)
    • 20 minutes de scènes coupées ou rallongées
    • Un making of découpé en 6 mini making of (regardables à la suite)
    • Huit scènes présentées dans leur version préparatoire
    • Trois featurettes liées à la pré-production du film
    • Le clip de la chanson Blue Song de Mint Royale
    • Une galerie de storyboards

    Voilà une excellente surprise et un film pas prise de tête pour voir des personnages délurés et des scènes d'action rythmées et synchronisées parfaitement avec la musique!

    Un gros COUP DE COEUR pour ce film avec une mention spéciale pour le rôle de Jamie FOXX complètement fou dans ce film.

     

    Commandez-le dès maintenant:

    Amazon

    Fnac.com

    (Film chroniqué à partir d'une version commerciale fournie par l'éditeur.)

    Partager cet article

    Repost0
    Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

    Commenter cet article