Le blog Gaming de Starsystemf

Le blog Gaming de Starsystemf

Le plaisir de jouer avant tout!

[LA PAROLE AUX GAMEURS ACTE CXXXVII] Interview de Michael STORA

[LA PAROLE AUX GAMEURS ACTE CXXXVII] Interview de Michael STORA

Alors je suis à la fois heureux de vous proposer cette nouvelle interview et j'avoue déçu car l'interview que j'ai eu la chance de faire mon invité d'aujourd'hui n'a pas été capturée par mon PC... Donc je vous propose une transcription des échanges de près de 40 minutes que j'ai eu avec Michael STORA. L'image qui illustre l'article est tiré de l'extrait de quelques secondes qui a fonctionné.

Michael STORA, vous en avez déjà parlé sur le blog.

Pour preuve:

Je l'avais vu au Festival NOGA à Nîmes (http://www.starsystemf.com/2014/01/compte-rendu-de-la-conf%C3%A9rence-de-michael-stora-faut-il-avoir-peur-des-jeux-vid%C3%A9o.html )

 et j'ai chroniqué les livres suivants sur lesquels il est intervenu:

Pour rappeler l’intérêt de cette rubrique d'interviews du blog "LA PAROLE AUX GAMEURS" est de donner la parole aux joueurs/joueuses (passionnés, utilisateurs, vendeurs, journalistes, scientifiques, développeurs) pour parler de notre passion le jeu vidéo, l'impact sur leur vie des joueurs, des souvenirs, et tout ce qui va avec. Avec mon invité de ce soir, on avait également pas mal évoqué les jeux vidéo qu'il utilise pour ses consultations de psychologie.

 

Donc vu que la super vidéo que j'avais réalisé avec Michael STORA a été loupé (encore désolé pour l'interviewé car c'était vraiment passionnant!), voici une retranscription de ce dont j'ai pu me souvenir...

 

  • Pouvez-vous vous présenter à mes lecteurs pour savoir qui êtes-vous “In Real Life” ?

Michael STORA est Psychologue et Psychanalyste. Il reçoit notamment de plus en plus de patients qui sont "accros" "addicts" aux jeux vidéo (Fortnite par exemple) Il est le Fondateur de l'Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines (http://www.omnsh.org). C'est un observatoire qui regroupe des chercheurs et les études qui sont faites autour du monde du numérique et notamment le jeu vidéo.

Le jeu vidéo l'a attiré également car il a une formation de cinéaste et le rapport entre le jeu vidéo et le cinéma est proche.

Autres livres sur lequel il a travaillé: « Guérir par le virtuel, une nouvelle approche thérapeutique » Edition les presses de la Renaissance, « L’enfant au risque du virtuel » aux Editions Dunod dans la collection Inconscient et Culture  qu'il a co-écrit avec Serge Tisseron (l'auteur de 9-6-9-12 dont j'ai parlé récemment sur le blog) et Sylvain Missonnier, « Les écrans, ça rend accro… » aux éditions Hachette Littérature.

Une intervention récente de Michael STORA sur la chaine YouTube Konbini

  • Maintenant, parlons plus de jeu vidéo, quel est le pseudo que vous utilisez le plus dans les jeux vidéo? D’où vient-il?

Sandor qui vient de Sandor Alexander son grand père qui a eu une vie assez exceptionnelle puisqu’il a été directeur de cirques en Hongrie, il a connu le goulag où il a d’ailleurs perdu sa vie là-bas. Ce pseudo est une sorte d’hommage à un homme qu’il considère comme un héros.

  • Dans une semaine type, quel est votre temps de jeu en moyenne?

Il joue aux jeux vidéo dans les transports en commun et partage également des moments avec ces enfants. Il joue sur consoles, sur PC et sur smartphones, cela dépend des moments et de la disponibilité de la télévision… ;)

  • Comment et quand avez-vous commencé votre vie de Gameur?

Dans les salles d’arcade et la SEGA Megadrive avec des jeux comme Galaxian sur les bornes et Sonic The Hedgehog, un personnage qu’il apprécie particulièrement (on est deux J)

  • Quel est votre jeu du moment ? Y a-t ’il un jeu auquel vous jouez régulièrement ? Celui que vous attendez le plus ?

Dernièrement, il a terminé Zelda sur Switch et vient d’acquérir The Witcher III qu’il a hâte de découvrir même s’il sait que il y a une grosse durée de jeu malgré le temps de jouer en moins qu’il a dans son emploi du temps… Sinon il passe pas mal de temps sur Sky sur smartphone, la dernière création du créateur de Journey du studio Thatgamecompany.

  • Quels sont vos jeux cultes ?

Fable, Half Life, Deus Ex, ICO

  • Sur quelle plateforme jouez-vous ?

Un peu tout ayant beaucoup de plateformes différentes à la maison.

  • Quel type de joueur êtes-vous? Plutôt un joueur solitaire ? Un joueur qui joue beaucoup en réseau ? Un joueur qui préfère les soirées entre amis à jouer à plusieurs ?

Le jeu en réseau ne l’intéresse mais quand il voit le niveau des joueurs qu’ils consultent et surtout l’état d’esprit compétitif, cela ne l’intéresse plus car il recherche avant tout le plaisir de jouer (eh oui comme le slogan du blog, « Le plaisir de jouer avant tout ! »). Il apprécie également le coopératif et il m’a raconté qu’il avait beaucoup apprécié jouer en écran splitté sur un jeu de guerre. Il aime également regarder les autres jouer car il trouve de plus en plus impressionnant la qualité graphique des jeux vidéo notamment les cinématiques qui se rapprochent beaucoup du cinéma qu'il adore.

  • Quel style de jeu appréciez-vous le plus ? Pourquoi ?

Le FPS, c’est le style de jeu qu’il apprécie le plus, pour le fait de se retrouver dans le personnage, l'immersion et c’est aussi une expérience qui a marqué Michael STORA car dans Deus EX, on voit son personnage dans un miroir et le fait de voir son personnage en train de regarder son image à un déclic pour lui sur la puissance émotionnelle et visuelle d’un jeu vidéo.

  • De manière générale, vous jouez à quels styles de jeux ?

Il touche vraiment à tout et s’intéresse à tout. Ça peut être du jeu de stratégie (Civilisation, StarCraft), comme du jeu de rôle (Zelda, Fable,...). Et sa grosse attente : Cyberpunk 2077 !

  • Qu’est-ce qui, d’après vous, fait un bon jeu ?

Y a deux choses : la narration et le gameplay. Il aime les histoires bien écrites, qui sont magnifiquement mises en scène (on a parlé des jeux de David Cage entre autres avec son dernier jeu DETROIT BECOME HUMAN. Ce qu’il aime aussi, ce sont les jeux qui bousculent les conventions et les règles de narration du jeu vidéo. Il aime être surpris par ce qu’il voit et vit dans le jeu vidéo.

  • Quel est votre meilleur souvenir de Gameur ? votre pire ?

En fait, les deux rappellent un moment de sa vie de gameur. Il se souvient qu'il se prenait la tête pendant des heures (même des mois sur un jeu STAR WARS sur GAMECUBE: ROGUE SQUADRON et le premier niveau sur l'étoile noire. Il n'arrivait pas à le passer. Et un jour, il avait une heure entre deux consultations. Il retente et réussit le niveau en question! C'était une grande satisfaction et tellement "jouissive" que ça le rendait euphorique dans les consultations suivantes sans que les patients comprennent pourquoi... :)

  • J’adore les bandes originales de jeux vidéo, est-ce qu’il vous prend d’en écouter régulièrement? Une ou des OST de référence?

Pas spécialement fan de musiques de jeu vidéo même s’il reconnaît qu’il y a d’excellentes compositions dans des jeux récents dans les derniers jeux notamment avec l’emploi d’un orchestre. Mais il préfère la musique dans le jeu vidéo que de les écouter en dehors du jeu vidéo. Par contre, question musique, il apprécie beaucoup la musique black (jazz, soul, funk, …) et a découvert une nouvelle attirance pour le métal.

  • Quelle personne importante du Jeu Vidéo voudrais-tu rencontrer? Pourquoi ?

Il a eu la chance de rencontrer Will Wright, David Cage (la chance ! je dirais pas non pour une interview avec lui ça doit être passionnant !) et il aimerait rencontrer le créateur d’ICO qui l’a tant marqué et dont il se sert pour accompagner ses patients. Il devait échanger avec lui en visioconférence, ça n'a malheureusement pas pu se faire...

  • Quel regard as-tu sur ta vie de Gameur jusqu’à présent? Comment vois-tu le futur du Jeu Vidéo ?

Il aimerait retrouver le temps de jeu qu’il pouvait avoir avant quelques fois…

Le futur, c’est une certitude pour lui, la VR aura une grosse place même s’il n’a pas été bluffé par ce qu’il a pu voir ou essayer (avec le PSVR qu’il a d’ailleurs). Mais par contre, il se pose la question du côté social du jeu vidéo en VR car quand il a fait la critique de Ready Player One avec une omniprésence de la VR, la question de la socialisation peut se poser, ce qui enlève un des avantages du jeu vidéo (quoi qu’en disent certains…)

  • Pour conclure cet entretien, as-tu quelque chose à dire en plus de tout ça?

Il avait voulu faire un rappel de préjugés du jeu vidéo qui peut diviser la communauté des scientifiques.

Déjà le débat de la violence du jeu vidéo et les conséquences que cela peut avoir sur certains. Il est globalement d’accord avec ces collègues scientifiques pour dire que la violence n’est pas le problème direct de certains jeux vidéo mais plutôt l’environnement du joueur qui affecte le comportement. Il a évoqué notamment une consultation intéressante où un adolescent était en conflit avec sa grand-mère qui l’élevait et il passait son temps sur Left For Dead. Michael STORA a découvert ce jeu et en échangeant avec le patient il se rendait compte que le patient se faisait du bien en tuant du zombie qui pouvait être l’image de la grand-mère et comme il aimait cette dame et il ne lui faisait pas de mal en se défoulant sur ce jeu.

Il a aussi évoqué le fait que pour lui la thérapie avec le jeu vidéo est une approche qu'il affectionne car il pense que c'est une mauvaise chose de tenter de guérir des patients en les soignant avec des médicaments. Et c'est une des raisons qui le pousse à défendre sa façon de travailler avec les enfants et les adolescents en consultation.

Il a conclu sur l’évocation de l’école des héros qu’il a créé suite à une mission commandée par l’Etat qui a un but très intéressant : prendre en mains des enfants décrochés de la scolarité, assez atypique, et qui ont du potentiel pour canaliser ces potentiels et créer un projet de jeu vidéo. Il travaille pour ce projet avec des enseignants de l’école de cinéma et de la 3D des Gobelins.

 

 

Voilà donc pour la retranscription de l'interview vidéo réalisée avec lui.

Merci encore d’avoir pris le temps de répondre à ces questions Michael STORA et encore désolé pour l'incident technique, c'était une première interview dans ce format et au lieu de tout jeter à la poubelle, j'ai préféré retranscrire comme j'ai pu tout cela et merci encore Michael STORA d'avoir pris le temps de répondre à ces questions.

J'espère que cela vous a plu et je me dis que je vais peut-être passer à un format vidéo des interviews, qu'en dites-vous?

Si vous souhaitez rentrer en contact avec lui pour collaborer  ou demander des précisions ou des choses sur ses activités, n'hésitez pas à me contacter, je lui transmettrai.

Merci d'avoir lu cette cent-trente-septième interview de la rubrique LA PAROLE AUX GAMEURS.

Si vous aussi vous voulez participer à la rubrique en répondant à l'interview ou si vous connaissez quelqu'un de passionné de Jeux Vidéo qu'il serait intéressant d'interviewer, si vous avez des idées de questions à poser à me poser pour l'interview de la semaine, n'hésitez pas à me contacter avec des commentaires sur l'article, par le formulaire de contact, sur Twitter ou Facebook.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article