Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog Gaming de Starsystemf

Le blog Gaming de Starsystemf

Le plaisir de jouer avant tout!

[TEST] THE KING OF FIGHTERS XV PS5 : La relève est assurée presque parfaitement

[TEST] THE KING OF FIGHTERS XV PS5 : La relève est assurée presque parfaitement

Dans les séries de jeux de combats qui ont fait la joie de mes heures de vie de gameur, on trouve les STREET FIGHTER, les MORTAL KOMBAT, les TEKKEN et on trouve aussi les jeux vidéo signés SNK comme SAMURAI SHODOWN mais ségalement les jeux THE KING OF FIGHTERS.

Et cette année 2022, on accueille avec grand plaisir un nouvel opus : THE KING OF FIGHTERS XV.

Le nouveau jeu est sorti sur PS4, PS5 (testé sur cette console), XBOX ONE, XBOX SERIES et PC.

Après un KOF XIV de bon niveau et surtout avec son édition ULTIMATE (testé sur le blog par ici) , que vaut ce nouveau titre sur la nouveau génération de consoles?

Comme un air déjà-vu dans son contenu...

THE KING OF FIGHTER XV revient donc en 2022 avec un épisode qui veut rassembler ses fans car sur la scène des jeux de combats, il y a du lourd qui arrive bientôt avec notamment un certain STREET FIGHTER 6.

Pour ce retour, on commence avec un menu des plus austères avec peu de fioritures (d'ailleurs je n'ai pas trouvé de cinématique d'introduction...) pour nous montrer toutes les possibilités de jeux.

On peut bien sûr s'entrainer contre l'ordinateur ou organiser des combats contre un autre joueur sur la même console, le mode versus non pas pour s'entrainer mais pour s'affronter, les modes multijoueurs avec notamment la possibilité de voir des replays des parties, le classement mondial des combattants du monde entier.

On a droit à un court tutoriel pour comprendre les rudiments des coups et coups spéciaux du jeu, un jukebox pour écouter les musiques du jeu.

Il y a bien sûr un mode histoire mais qui est très très court avec une présentation plus étoffée que les combats classiques  mais l'histoire est très réduite et peu intéressante... C'est bien dommage et au global, on a peu d'évolution avec le / les précédents KOF.

Mais là où fait le job, c'est au niveau du roster. KOF XV contient de base 39 combattants avec bien sûr la présence d'anciens personnages mythiques qui sont là depuis les débuts de la licence comme Mai ou Kyo, des personnages plus récents et des personnages inédits. Le mélange est super intéressant avec des personnages avec des aptitudes très variées et des styles de combats pour tous les goûts et vous en aurez pour des heures pour approfondir tous les personnages et trouver vos préférés. D'ailleurs, ce sera important pour constituer votre équipe type puisque pour rappel, KING OF FIGHTERS se joue soit de manière classique 1 vs 1 mais également en 3 vs 3.

Les nouveaux personnages sont assez sympas et offre des possibilités de combats jamais vu jusqu'à présent dans la licence. Comme KOF XIV, SNK proposera de nouveaux personnages en DLC payants prochainement.

Mais ce n'est pas la seule nouveauté.

 

... mais de la nouveauté intéressante niveau gameplay!

Le roster offre de nouveaux personnages mais c'est au niveau du gameplay qu'il y a des nouvelles intéressantes avec surtout ce qu'appelle SNK le Shatter Strike qui permet de contrer voire de renvoyer une contre-attaque en appuyant au bon moment sur deux touches précédés d'un quart de cercle. Cela dynamise le gameplay déja nerveux et rapides des KING OF FIGHTERS.

Il y a aussi les barres MAX et MAX Mode quick qui permettent d'avoir des personnages plus puissants quand elles sont chargées ou des déplacements plus rapides.

Résultats, les combats de THE KING OF FIGHTERS XV sont spectaculaires, rapides, nerveux et techniques dès qu'on veut gérer ces nouveaux éléments de gameplay qui peuvent faire facilement la différence.

Un nouveau moteur graphique qui surprend et une direction artistique discutable

Les KOF ont fait leur réputation avec les jeux de combats en 2D et ici la donne ne change pas beaucoup mais KOF XV utilise un moteur UNREAL qui offre des graphismes plus travaillés pour donner vie à la direction artistique toujours impeccable de la licence de chez SNK.

Les personnages sont excellemment animés avec des animations de combattants plutôt en 3D qui se battent sur un seul plan. Ça bouge, ça vit, ça frappe, ça se déplace avec des mouvements d'une fluidité exemplaire et les combats sont sublimés avec les effets spéciaux des coups spéciaux des personnages. C'est un pur bonheur visuel et c'est hyper fluide. Par contre, étonnamment, les décors sont eux très décevants avec moins de vie qu'avent en arrière plans et des lieux peu inspirés, les vidéos d'intro d'ailleurs qui présentent ces lieux sont souvent floues. Très très surprenant pour un KOF. Heureusement, l'OST est très bonne facture et reste dans la lignée des OST de la licence, c'est-à-dire de haute qualité avec des bruitages qui rappellent les bonnes salles d'arcade!

 

 

Une ambiance de salles d'arcade à la maison qui fait plaisir à voir, à entendre et surtout à jouer!

THE KING OF FIGHTERS XV est dans la parfaite lignée de THE KING OF FIGHTERS XIV avec un jeu de combats nerveux qui se joue avec un gameplay très diversifié par le roster conséquent et étoffé. Le jeu est réussi techniquement avec un son percutant pour rendre les combats spectaculaires avec aussi les effets spéciaux et les personnages haut en couleurs mais le jeu n'est pas parfait avec peu nouveautés par rapport au XIV et une direction artistique qui a déjà été meilleure pour un KOF (les décors surtout).

Malgré ces petits défauts, THE KING OF FIGHTERS XV respecte la tradition des très bons jeux de combats signé SNK et offre de longues heures de combats spectaculaires et techniques et rien que pour ça, c'est un gros COUP DE COEUR!

 

Commandez dès à présent ce jeu sur:

Amazon

Fnac.com

 

DEVELOPPEURS/EDITEURS/DISTRIBUTEURS:

SNK / KOCH MEDIA

Testé en version commerciale fournie par l'éditeur sur PS5. Le jeu existe également sur PS4, Xbox et PC ainsi qu'en version digitale.

CLASSIFICATION : 12+

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article