Le blog Gaming de Starsystemf

Le blog Gaming de Starsystemf

Le plaisir de jouer avant tout!

[ACTUALITE] Héroïnes de Jeux Vidéo Princesses sans détresse - Aujourd'hui en librairie

 

 

 

 

 

 

De Ms. Pac-man à Ghost of Tsushima, 40 ans d’évolution des personnages féminins dans les univers vidéoludiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les univers du jeu vidéo proposent des femmes aux profils variés. Chun-Li et Nina Williams sont des combattantes, Peach et Zelda des princesses, Lara Croft et Elena Fisher des aventurières, GLaDOS et Sarah Kerrigan des ennemies implacables.

Au-delà des poncifs notoires, la liste est longue et les nuances nombreuses. D’arguments de vente à personnages complexes, les héroïnes de jeux vidéo s’intègrent dans des mécaniques de jeux multiples et ont des problématiques propres. 

Leur évolution est parallèle aux avancées technologiques, aux méthodes commerciales, à l’essor des réseaux sociaux et à un imaginaire collectif en perpétuelle mutation. En outre, elles participent souvent à un univers qui s’étend au- delà du jeu en lui-même, des films aux séries, des romans aux figurines.

Redécouvrez l’histoire du jeu vidéo, de 1982 à aujourd’hui, à travers la représentation des femmes qui les traversent, au fil d’une chronologie choisie, qui met en avant l’évolution nécessaire et la riche pluralité de ces héroïnes qui font désormais partie de nos vies.

 

 

 

Spécialiste du jeu vidéo, Bounthavy Suvilay a participé à la médiatisation de cet art à travers ses nombreux articles pour les magazines spécialisés et les revues universitaires. Elle s’intéresse notamment à l’évolution des techniques et l’histoire des studios. Elle est notamment l'ancienne rédactrice en chef d’IG Magazine et auteure du livre Indie Games : histoire, artwork, sound design des jeux vidéo indépendants

 

 

 

 

AUJOURD'HUI EN LIBRAIRIE

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2021 Ynnis Éditions 

Tous droits réservés pour tous pays. 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article