Le blog Gaming de Starsystemf

Le blog Gaming de Starsystemf

Le plaisir de jouer avant tout!

[TEST] GHOST OF TSUSHIMA PS4 : comme dans un film de samuraïs d’Akira KUROSAWA

[TEST] GHOST OF TSUSHIMA PS4 : comme dans un film de samuraïs d’Akira KUROSAWA

Voilà certainement le test de la dernière grosse exclusivité de la PS4 qui est signée SUCKER PUNCH, le studio derrière les chouettes jeux vidéo INFAMOUS et SLY RACCOON. Et ils reviennent avec un jeu vidéo dans l’époque féodale de l‘Histoire japonaise.

Voilà un jeu vidéo que j’attendais énormément car les bandes annonces qui ont précédé cette sortie faisaient énormément envie avec cette ambiance historique avec ces samuraïs !

 

Un Japon féodal envoutant

GHOST OF TSUSHIMA nous fait suivre l’histoire du jeune guerrier samurai Jin SAKAI. On est au XIIIème siècle au Japon sur l’Ïle de Tsushima. Le chef mongol Khotun Khan et des milliers de soldats envahissent l’île et font capituler les seulement 80 samuraïs qui défendent cet endroit et à leur tête l’oncle du guerrier qu’on incarne, Shimura. Pendant les combats, Jin Sakai est balayé par son adversaire mongol et tombe du haut d’un pont. On aurait pu le croire mort vu ce qu’il lui était arrivé mais il est bel et bien vivant et la soif de vengeance est ce qui va le guider. Il décide de rechercher son oncle, le libérer et libérer également l’ile en recrutant des guerriers qui le suivront.

 

Des bonnes idées de gameplay et des erreurs de parcours aussi

L’exploration sera le principal objectif de GHOST OF TSUSHIMA. Vous allez être amener à rechercher dans un monde ouvert les quêtes principales et les quêtes annexes du jeu pour avancer dans l’histoire mais l’originalité de ce titre c’est que pour les trouver ces points d’intérêt ou de débuts de mission, vous allez être guidé par le vent. Oui oui le vent qui sera représenté par les feuilles qui s’envolent dans la direction vers laquelle vous devez vous diriger. C’est une idée super originale et on se laisse embarquer de ce système de guidage qui sort de l’ordinaire même si des fois, on a du mal à lire le sens qu’on nous indique avec le vent. La plupart du temps ça marche bien mais il y a des moments on a du mal à suivre.

On est donc sur un monde ouvert qui se dévoile un peu comme un jeu Ubisoft. On découvre un point important qui vous dévoile tout ce que vous pouvez faire et on a fait autant pour chaque région du jeu. Ensuite au niveau des missions, on trouve de l’infiltration de l'action avec des missions qui vous font récupérer des camps et il est préférable d’attaquer par surprise, cela vous donnera un avantage certain sur des combats qui peuvent assez difficiles pour des casual gameurs comme moi car ils demandent un certain skill et finalement, on peut aussi utiliser l’infiltration pour éviter le combat. Mais pour revenir au combat, il faudra s’adapter en fonction de vos ennemis et selon leur équipement. Esquives ainsi que briser leur garde seront deux choses essentielles lors des combats. Par contre, j’ai pu remarquer que lorsqu’il y a avait plusieurs ennemis en même cela devenait un peu brouillon et des fois pas évidents de gérer tous ces ennemis en même temps.

Heureusement, notre guerrier va s’améliorer en apprenant de nouvelles techniques grâce à votre progression, à utiliser de nouvelles armes (arc, lance,…) ce qui va rendre les combats encore plus spéectaculaires et vous permettre de pouvoir rivaliser avec des adversaires plus coriaces.

Une réalisation qui n’est pas sans rappeler les films de KUROSAWA

Ce qui me frappe le plus dans GHOST OF TSUSHIMA, c’est sa réalisation. C’est tout ce que j’aime ! Un Japon féodal magnifiquement retranscrit avec ces décors, ces personnages, ces « gueules » de samurai même s’ils peuvent sembler un peu figés mais ce n’est pas dérangeant. On a un ensemble magnifique donc et spectaculaire dans sa mise en scène, une animation superbe et surtout des cinématiques monstrueuses. On se croirait dans un film de samurai d’Akira KUROSAWA avec ces scènes de bataille, ces dialogues à voir absolument en japonais sous-titrés français, une bande originale sublime. En plus, les développeurs ont eu l’excellente idée de proposer de voir les cinématiques en format cinémascope (avec les bandes noires en haut et en bas), en noir et blanc, un hommage certainement au célèbre réalisateur japonais.

 

Impressionnant visuellement et moins marquant dans le gameplay

GHOST OF TSUSHIMA est un jeu vidéo qui vous met une claque avec le thème choisi, le Japon féodal mais surtout par sa mise en scène sublime et très cinématographique. Car à côte de cela, malgré l’innovation du système du vent qui nous guide, on a un jeu qui emprunte des mécanismes de beaucoup d’autres jeux vidéo sans le surpasser ou sans faire quelque chose de nouveau. Ce n’est pas pénalisant en soit mais avec une réalisation de cette envergure, on peut espérer un jeu vidéo avec un gameplay qui soit à la hauteur de cette technique et ce n’est pas le cas avec d’ailleurs quelques points perfectibles.

Il n’en reste pas moins que GHOST OF TSUSHIMA est un jeu vidéo qui est très bon, vous fera passer un bon moment dans ce Japon féodal si peut exploité ses derniers temps.

 

Commandez dès à présent ce jeu sur:

Amazon

Fnac.com

 

DEVELOPPEURS/EDITEURS/DISTRIBUTEURS:

SUCKER PUNCH / SONY ENTERTAINMENT

Testé en version dématérialisée par l'éditeur sur PS4 . Exclusivité PS4.

CLASSIFICATION : 18+

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article