Le blog Gaming de Starsystemf

Le blog Gaming de Starsystemf

Le plaisir de jouer avant tout!

[ACTUALITE] Othercide - Une mise à jour avec un nouveau type de missions et des cartes reconfigurées

 

Othercide : une mise à jour pour plus de variété avec un nouveau type de missions et des cartes reconfigurées

Othercide, le sombre tactical RPG de Lightbulb Crew et de Focus Home Interactive s’enrichit d’une mise à jour majeure aujourd’hui sur PC. Ces nouveautés arriveront en décembre sur consoles. Le jeu est salué à la fois par la presse et les joueurs depuis sa sortie sur PC, PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch. Après l’ajout du très attendu mode Rêve il y a quelques semaines, le nouveau type de mission, “Pénitence”, apparaîtra désormais durant la campagne accompagné de modifications du système de cartes pour encore plus de variété et de rejouabilité.

Un nouveau type de mission et des modifications de cartes pour plus de diversité

“Pénitence” est un tout nouveau type de mission favorisant l’équilibre entre un style de jeu offensif et défensif. Une horde d’ennemis vous fait face et submergera vos sœurs. Toutefois, inutile de se lancer aveuglément à l’assaut puisque chaque Sœur devra défaire un certain nombre d’ennemis et ainsi remplir leur jauge de Pénitence avant de pouvoir quitter le champ de bataille. Faites en sorte de ne pas avoir de Sœur qui tue trop vite ses ennemis, ou vos combattantes restantes devront combattre seules pour atteindre leur Pénitence! De plus, les différents changements apportés aux cartes devraient rendre chaque mission plus variée et intéressante tout au long d'une campagne, ajoutant encore plus de rejouabilité. 

Othercide est disponible sur PC, PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch. Les joueurs peuvent également acheter le Bundle GAME + OST + ARTBOOK sur Steam, avec une remise spéciale supplémentaire. Pour célébrer la mise à jour, Othercide est disponible à 33% de réduction sur Steam.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article