Le blog Gaming de Starsystemf

Le blog Gaming de Starsystemf

Le plaisir de jouer avant tout!

[TEST] TERMINATOR RESISTANCE XBOX ONE X : Une aventure sympathique dans le monde des TERMINATOR

[TEST] TERMINATOR RESISTANCE XBOX ONE X : Une aventure sympathique dans le monde des TERMINATOR

Avec la sortie récente au cinéma et prochainement en vidéo de TERMINATOR DARK FATE, les développeurs de REEF ENTERTAINMENT ont profité de l'occasion de proposer un nouveau jeu vidéo sur la licence TERMINATOR avec TERMINATOR : RESISTANCE sorti en fin d'année 2019 sur PS4, PC et XBOX ONE (testé sur XBOX ONE X).

Alors prêt à affronter SKYNET?

 

Une histoire originale dans le monde de Terminator...

Vous êtes Jacob Rivers un membre de la Résistance qui a survécu à une attaque programmée par l'intelligence artificielle Skynet avec l'aide d'un inconnu qui lui propose son aide. Il va se retrouver au milieu d'un petit groupe qui essaye de survivre tant bien que mal entre la résistance et les robots de SKYNET. Il va croiser le chemin d'Erin une femme avec qui il va sympathiser ainsi que d'autres personnages qui vont s'entraider. Parmi d'autres missions, vous allez traverser les terrains dévastés par la guerre avec comme but principal: rallier la résistance après l'avoir retrouvé.

Un mix de gameplay

Pour réussir votre but, vous allez donc jouer à un jeu qui mélange différents types de gameplay. On a des phases de FPS (la plupart du temps) avec des combats contre des robots où je trouve que les impacts des armes ne se ressentent pas lors des tirs ce qui rend moins impressionnants les combats. Vous allez avoir des phases d'exploration où vous allez fouiller des niveaux en monde semi-ouvert et cela permettra de trouver des personnages et objets recherchés pour les missions secondaires. Et on a aussi du RPG avec des dialogues à choix multiples et un arbre de talents qui, grâce à votre expérience engrangée dans le jeu, débloque de nouvelles compétences et vous renforce. L'ensemble fonctionne bien même même si j'aurais aimé peut-être plus de FPS pour avoir un jeu plus pêchu mais cela reste très sympa.

Une réalisation honnête fidèle à l'esprit des TERMINATOR

TERMINATOR: RENAISSANCE permet de nous replonger dans le monde de TERMINATOR dans un univers respecté à tous les niveaux. Que ce soit au niveau de l’univers visuel avec une ambiance qui pourrait nous faire croire qu'on est dans un nouveau film de la licence. Par contre, le réalisation du jeu est tout juste correcte et ne vous éblouira jamais pour sa beauté car certes le jeu est plutôt pas mal visuellement parlant mais on est très loin des productions actuelles (si on le compare au dernier COD ça fait mal...) mais ça reste correct malgré aussi des fois des chutes de framerate.

Côté son, on a aussi une ambiance TERMINATOR bien conservée avec des bruitages fidèles aux films et une bande originale qui pourrait être celle d'un film donc.

Même si qualitativement, le jeu ne nous en met pas plein la vue, il respecte parfaitement l'univers des TERMINATOR.

 

 

Une aventure sympathique loin d'être un blockbuster

TERMINATOR : RENAISSANCE permet de réhausser le niveau des jeux TERMINATOR car j'avoue que j'avais des anciens souvenirs de jeux vidéo de la licence qui étaient loin d'être bons... Ici, le jeu vidéo développé par REEF ENTERTAINMENT nous donne la possibilité de revenir dans cette ambiance si spéciale de SF avec un jeu qui, même s'il n'est pas très bon graphiquement, est plaisant à jouer et qui est parfaitement calibré pour les fans de la saga car il respecte ce monde de robots. C'est un jeu loin d'être inoubliable mais qui fait passer un bon moment pour se remettre dans le bain avant de voir ou revoir les films.

 

Si vous voulez affronter du robot, c'est par ici pour le commander sur:

Amazon

Cdiscount

Fnac.com

 

DEVELOPPEURS/EDITEURS/DISTRIBUTEURS:

REEF ENTERTAINMENT / TEYON / KOCH MEDIA

Testé en version disque fournie par l'éditeur sur XBOX ONE X. Existe aussi PS4 et PC ainsi qu'en dématérialisé

CLASSIFICATION : 16+

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article