Le blog Gaming de Starsystemf

Le blog Gaming de Starsystemf

Le plaisir de jouer avant tout!

[ACTUALITE] AO Tennis 2 est maintenant disponible

AO Tennis 2 est maintenant disponible !

Entrez dans la légende du tennis professionnel avec le second opus du jeu officiel
de l’Open d’Australie, disponible aujourd’hui sur consoles et PC

 

BIGBEN et le studio Big Ant sont heureux d’annoncer qu’AO Tennis 2, second volet du jeu officiel de l’Open d’Australie, est désormais disponible sur PC, PS4™, Xbox One et Nintendo Switch™.

 

A quelques semaines du lancement de l’Open d’Australie, premier tournoi majeur de tennis de l’année, l’arrivée d’AO Tennis 2 offre un niveau d’intensité inédit et de nombreuses possibilités de personnalisation pour une expérience de jeu sur-mesure. Dans un tout nouveau mode carrière à dimension narrative, dominez la compétition, entretenez votre réputation pour gravir les échelons et devenez une légende du tennis !

 

* * *

 

AO Tennis 2 est le deuxième opus du jeu officiel du tournoi de l’Open d’Australie. Développé en étroite collaboration avec les organisateurs du tournoi, le jeu permet aux fans de tennis de vivre intensément la première étape du Grand Chelem de tennis de l’année, qui débutera le 20 janvier. Dans AO Tennis 2, les joueurs peuvent faire progresser leur athlète jusqu’en haut du classement grâce à un tout nouveau mode carrière enrichi d’un système de réputation, ou choisir de créer eux-mêmes de nombreux éléments du jeu grâce à l’éditeur de contenu du studio Big Ant. En plus de profiter d’une immersion totale au cœur du tennis avec leurs amis, les joueurs pourront se mettre dans la peau de nombreuses stars du tennis professionnel, tels que Rafael Nadal, Ash Barty, Angélique Kerber et bien d’autres.

 

AO Tennis 2 est disponible maintenant sur PC, PS4™, Xbox One
et Nintendo Switch™ via le Nintendo eShop.

Une version physique d’AO Tennis 2 pour Nintendo Switch™
sera disponible à partir du 30 janvier.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article