Le blog Gaming de Starsystemf

Le blog Gaming de Starsystemf

Le plaisir de jouer avant tout!

[LA PAROLE AUX GAMEURS ACTE CXXIII-2] Interview de Benoît "Exserv" REINIER à propos de son livre THE HEART OF DEAD CELLS

Benoît "Exserv" REINIER et Damien Mecheri sur le stand THIRD EDITIONS au MONTPELLIER ANIME GAME SHOW 2018

Benoît "Exserv" REINIER et Damien Mecheri sur le stand THIRD EDITIONS au MONTPELLIER ANIME GAME SHOW 2018

[LA PAROLE AUX GAMEURS ACTE CXXIII-2] Interview de Benoît "Exserv" REINIER à propos de son livre THE HEART OF DEAD CELLS

Voici donc la suite de l'interview de Benoît "Exserv" REINIER comme promis pour parler plus de l'ouvrage qu'il a écrit: "THE HEART OF DEAD CELLS A VISUAL MAKING OF" dont je vous parle tout à l'heure sur le blog et qui est sorti chez THIRD EDITIONS.

 

(Interview rédigée le 30/03/2019)

  • "Je vais chroniquer sur le blog ton livre sur « Dead Cells », quelle est l’origine de ce livre ?

Et bien il s’agit d’une envie de la part de mon éditeur Third Editions de mélanger un artbook avec un livre d’analyse. La plupart des livres sont soit des images, soit du texte et avec cette nouvelle collection l’objectif est de trouver un compromis et ça marche à fond. Étant donné que Dead Cells est un jeu français, il a été plus simple d’engager la discussion avec le studio Motion Twin et pouvoir me rendre sur place pour discuter et récupérer les images du livre.

 

  • De quoi traite le livre ?

Il garde la ligne habituelle de Third Editions, qui s’articule autour des trois thèmes “création, univers et décryptage”. Du coup je reviens sur l’histoire du studio Motion Twin à l’origine de Dead Cells, c’est un des plus anciens studios français encore en activité vu qu’ils sont là depuis 2001. A travers leur histoire j’en arrive à expliquer comment ils sont arrivés à l’idée derrière Dead Cells, qui ne s’est pas fait du jour au lendemain ! Ensuite j’explique en détails le travail des artistes et du compositeur, voir comment ils ont donné forme à l’univers du jeu. Enfin je propose une analyse poussée du gameplay de Dead Cells, j’essaie d’expliquer avec des termes simples pourquoi le jeu est si plaisant à jouer et à regarder. Le but reste de rendre hommage au travail des membres de Motion Twin et d’apporter aux fans des informations sur l’envers du décor.

 

 

  • Comment as-tu procédé pour rédiger cet ouvrage ?

La première chose que je fais c’est de coucher sur papier toutes les idées que j’ai à propos du jeu, sans m’être renseigné plus que ça. Comme ça j’ai une vision très vague du plan et du fil rouge que j’aimerais développer puis je vais me documenter pendant des semaines pour assimiler le maximum d’informations. Là dans le cas de Dead Cells, la particularité c’est que j’ai également pu rendre visite au studio à Bordeaux pour discuter directement avec l’équipe. Ensuite il a fallu mettre de l’ordre dans tous ces éléments, réécouter les interviews pour extraire des citations et bien sûr, rédiger le livre. En tout cela m’a pris un peu moins de 4 mois mais c’était particulièrement intense.

Des extraits du livre "THE HEART OF DEAD CELLS A VISUAL MAKING OF" paru chez THIRD EDITIONS
Des extraits du livre "THE HEART OF DEAD CELLS A VISUAL MAKING OF" paru chez THIRD EDITIONS
Des extraits du livre "THE HEART OF DEAD CELLS A VISUAL MAKING OF" paru chez THIRD EDITIONS

Des extraits du livre "THE HEART OF DEAD CELLS A VISUAL MAKING OF" paru chez THIRD EDITIONS

  • Quels sont les meilleurs souvenirs que tu as sur la rédaction de ce livre avec les rencontres que tu as faites ?

Ma visite chez Motion Twin c’était vraiment un grand moment, entendre les personnes derrières un jeu nous expliquer avec leurs mots l’histoire du jeu, les envies et les erreurs de parcours c’est vraiment une expérience à vivre. En plus de ça, c’est l’occasion de mettre un visage sur les gens qui font les jeux dont je parle dans mes livres, mes vidéos ou mes lives ! C’est tout bête mais le midi on a mangé tous ensemble en terrasse le long de la Garonne et c’est un très bon souvenir également. On a parlé de tout et de rien, on s’est pris la tête sur des jeux qu’on aime ou qu’on déteste, on a refait le monde du jeu vidéo et imaginé des cross over impossibles, bref on s’était bien marré.

 

  • Ce n’est pas ton premier livre si je ne me trompe pas, pourrais-tu en profiter nous parler du livre que tu as écrit sur la licence Diablo ?

J’en suis déjà à trois livres oui ! Un coup de bol en ce qui me concerne, je devais écrire le livre sur Dark Souls de Third Editions mais le projet est arrivé au moment où Gamekult m’a proposé un CDI en 2014. C’était un rendez-vous manqué et finalement en 2016 j’ai repris contact avec l’équipe qui m’a très vite proposé d’écrire sur une série qui me tient à cœur et c’est Diablo qui a été choisi au final. Écrire un livre c’est très difficile et très long, mais pour moi qui travaille essentiellement sur internet, c’est l’occasion de tenir entre mes mains le résultat de ces mois d’écritures et de recherche. Là en plus, j’ai le plaisir de parler de Diablo qui est sans doute l’une des séries les plus influentes que je connaisse : c’est bien simple, mon livre cherche à expliquer pourquoi on retrouve des éléments de Diablo dans des centaines de jeux modernes. Bien sûr, j’aborde également la genèse de la saga, son univers, son esthétique et son gameplay unique.

 

  • Si tu devais nous vendre ton dernier livre, que nous dirais-tu ?

Tu parles de Dead Cells du coup ? Haha désolé j’ai mis tellement de temps à répondre à tes questions, mon autre livre sort déjà. Très sincèrement je ne m’attendais pas à un tel résultat pour Dead Cells, le travail sur la mise en page rend vraiment hommage au boulot de Motion Twin. Le mélange artbook et texte ça fonctionne à fond, ça permet d’aérer ce que j’écris et d’illustrer tout ce que je raconte. Quand je reviens sur les premiers jeux du studio, j’ai des captures d’écran de La Brute qui vont sûrement rappeler pas mal de souvenirs aux lecteurs. C’est un condensé d’informations obtenues directement auprès des créateurs du jeu, avec des centaines d’images d’illustrations, des travaux préparatoires et des captures d’écran de niveaux qui ne sont pas dans le jeu final. Si vous aimez Dead Cells, c’est l’occasion d’en apprendre plus sur l’envers du décor et découvrir celles et ceux qui ont fait Dead Cells, tout simplement.

 

[LA PAROLE AUX GAMEURS ACTE CXXIII-2] Interview de Benoît "Exserv" REINIER à propos de son livre THE HEART OF DEAD CELLS
  • Tu es actuellement sur la rédaction d’un livre sur The Witcher, pourrais-tu nous donner des infos sur ce futur livre ? Les fans comme moi de ces jeux, ont hâte d’en savoir plus !

Et bien voilà, le livre est sorti ! tadaaaa ! J’ai passé énormément de temps sur ce livre afin qu’il sorte très tôt en 2019, sachant que de son côté le livre Dead Cells a pris un peu de temps pour arriver chez les lecteurs mais j’avais fini de l’écrire en août 2018. Je suis ensuite passé sur The Witcher et j’ai fini de l’écrire à la toute fin du mois de janvier, ce qui fait qu’avec les relectures il commence à arriver chez les gens au moment où je te réponds ! C’est toujours génial de voir les tweets et les photos de son livre, mais un truc que vous savez peut être pas c’est que je ne l’ai toujours pas reçu ! En général quand tu es auteur tu reçois ton propre livre en dernier haha. Pour parler du livre en lui même, ça a été un super projet : j’ai pu me rendre plusieurs fois en Pologne directement chez CD Projekt RED et passer près de dix heures en interviews avec des figures importantes du studio. Le livre est donc rempli de centaines de citations exclusives du co-fondateur Marcin Iwinski, d’un des principaux auteurs Marcin Blacha ou encore des frères Tomaszkiewicz qui sont parmi les piliers du studio. L’objectif pour cet ouvrage c’était de comprendre comment une toute petite boite polonaise est parvenue à redéfinir le standard des RPG modernes. C’est très ambitieux mais comme d’habitude, je m’appuie sur les trois thèmes de Third Editions pour expliquer l’origine du studio, l’histoire des jeux et analyser ce qui les rend exceptionnel. Il vient tout juste de sortir donc profitez-en pour vous l’offrir si vous aimez The Witcher !"

 

Voilà donc pour la deuxième partie des réponses de Benoît "Exserv" REINIER. J'espère que ça vous a passionné comme ça a été le cas pour moi car on apprend plein de choses sur la façon d'opérer pour bosser sur un livre!

Merci encore à lui pour son temps passé à répondre à mes questions.

@ très vite les gameuses et les gameurs pour de nouvelles interviews sur le blog dans la rubrique "LA PAROLE AUX GAMEURS"!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article