Le blog Gaming de Starsystemf

Le blog Gaming de Starsystemf

Le plaisir de jouer avant tout!

[REVUE CINEMA BLU-RAY] L'ECHANGE DES PRINCESSES

[REVUE CINEMA BLU-RAY] L'ECHANGE DES PRINCESSES

Après la chronique sur l'excellent REVENGE, on change de style de film avec L’ÉCHANGE DES PRINCESSES réalisé par Marc DUGAIN, un écrivain (Ils vont tuer Robert Kennedy, La chambre des officiers) qui réalise un film tiré d'un livre d'une autre auteure Chantal THOMAS. J'ai eu la chance de la voir en BLU-RAY (existe aussi en DVD) qui est sorti le 2 Mai chez AD VITAM.

 

Synopsis:

"1721. Une idée audacieuse germe dans la tête de Philippe d’Orléans, Régent de France… Louis XV, 11 ans, va bientôt devenir Roi et un échange de princesses permettrait de consolider la paix avec l’Espagne, après des années de guerre qui ont laissé les deux royaumes exsangues.
Il marie donc sa fille, Mlle de Montpensier, 12 ans, à l’héritier du trône d’Espagne, et Louis XV doit épouser l’Infante d’Espagne, Anna Maria Victoria, âgée de 4 ans.
Mais l’entrée précipitée dans la cour des Grands de ces jeunes princesses, sacrifiées sur l’autel des jeux de pouvoirs, aura raison de leur insouciance… "

Avec Lambert Wilson, Olivier Gourmet, Anamaria Vartolomei ,...

 

La vie diplomatique au temps de Louis XIV

L’ÉCHANGE DES PRINCESSES est tiré d'un fait historique où pour apaiser les tensions diplomatiques entre la France et l'Espagne, on décida d'envoyer la fille du Régent de France (qui influençait beaucoup le Roi Louis XIV qui avait onze ans à l'époque de cette histoire) se marier au fils du Roi d'Espagne et de marier le Roi de France à la fille du Roi d'Espagne Anna Maria Victoria qui n'avait que quatre ans... Cela semble surréaliste mais c'était le cas! Mais forcément, qu'est-ce que tout cela pouvait donner?...

A l'époque, ce genre de mariage était aussi pour penser pour avoir des héritiers à la couronne ce qui forcément pose problème quand d'un côté la future reine de France n'a que quatre ans et que la future Reine d'Espagne a un caractère bien trempée et décide d'en faire baver à son mari et la famille de son mari. Tout ceci est entouré par les problèmes de l'époque que sont les épidémies, les histoires de trahison, de manipulations politiques. Il suffit de faire un constat sur la famille royale à ce moment-là et les nombreuses morts qui entouraient le Roi.

Je ne connaissais pas ce fait historique et le film est passionnant. Je n'ai pas vu le temps passé et on se prend d'affection pour ces enfants et ados qui se retrouvent au milieu de monarchies qui les dépassent surtout à cet âge. La fille qui incarne Anna Maria Victoria, Juliane LEPOUREAU est trop mignonne dans son rôle et on a de la peine pour elle et ce qu'elle subit. Son sourire fait qu'on veut se battre pour elle et on a peur du sort qui lui est réservé. Le casting d'acteurs pour les enfants est très réussi et on a beaucoup de plaisir à trouver Lambert WILSON dans le rôle du Roi d'Espagne.

Pour ce qui est du BLU-RAY, le master vidéo est de très bonne facture avec un rendu impeccable du travail du directeur de la photographie qui avait travaillé avec des jeux de couleurs différents selon si on était en Espagne ou en France et c'est super réussi. D'ailleurs, les costumes et les décors sont remarquables et participent grandement à l'immersion dans cette époque de l'Histoire de France. Niveau son, on a une bonne piste sonore en multicanal qui permet une grande installation sonore à l'arrière du home cinema de la belle composition musicale de Marc TOMASI. Les bonus se résume à une grande interview croisée du réalisateur et de Lambert WILSON entrecoupée de scènes du film qui donne beaucoup d'indications sur le tournage et la préparation du film.

J'ai eu un beau COUP DE COEUR pour ce film qui raconte un fait historique peu connu et qui met en lumière le destin des enfants dans la monarchie française.

 

Commandez le BLU-RAY dès maintenant :

Amazon

Fnac

(Film chroniqué à partir d'une version commerciale fournie par l'éditeur)

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article